De père en fils, 3 générations de sapeurs-pompiers Publiée le 10 mars 2018

#
Dès 1975, Antoine Novello a fait sienne la formule : Volontaire moi aussi. Si en s’engageant aux côtés du lieutenant Jean Sicre, chef de corps des pompiers d’Alzonne, il voulait « aider et sauver » selon sa formule et contribuer au développement du centre de secours alzonnais, il ignorait qu’à ce moment-là il semait « la petite graine des soldats du feu ». Une petite graine qui ferait naître deux autres générations de pompiers. Patrick son fils âgé de 10 ans, assistait à tous les départs de ce père qui mettait son courage et son dévouement au service des autres. Sa décision était prise. Dès que son âge le lui permettrait, il deviendrait sapeur-pompier volontaire. En 1981 ça y est ! Enfin il intègre le centre de secours sous les ordres de Jean Sicre devenu capitaine. Il arrive que le père et le fils fassent partie du même équipage et partent côte à côte porter secours ou combattre de grands incendies : parfois jusque dans la Clape jonchés sur le fameux Aftrack (un engin avec des roues à l’avant et des chenilles à l’arrière qui rappellera des souvenirs à quelques anciens). En 1990, Antoine fait valoir ses droits à la retraite, mais très attaché aux valeurs de camaraderie chères aux pompiers, il continuera tant que sa santé le lui a permis d’œuvrer au sein de l’amicale du corps alzonnais. Tout comme Patrick aujourd’hui qui, victime d’un accident en intervention en 1998, a dû mettre fin à tous types d’interventions mais est toujours près de ses camarades amicalistes comme membre actif de l’association. Cette fidélité et cette ambiance si particulière faite de dévouement au service public ont très tôt attiré le jeune Lucas. En avril 2017, comme son grand-père et son père, c’est au centre de secours d’Alzonne qu’il intègre la grande famille. Un engagement qui a rempli Antoine de fierté et qui lui a fait luire les yeux lorsqu’il l’a vu en uniforme pour la première fois. Mais Lucas qui aspire à devenir pompier professionnel ne boucle sûrement pas la boucle de la tribu Novello chez les pompiers car son frère Tristan, tout juste 12 ans, attend lui aussi son tour pour grimper dans les véhicules rouges.